Actualité Contact Sommaire



De l'environnement sonore urbain
De l'environnement sonore rural
En exemple, Lyon
De l'environnement sonore urbain
Notre préoccupation majeure
L'intégration de l'écoute à toute forme d'aménagement et de gestion urbains
pour améliorer la lisibilité du lieu,
pour s'adresser à l'intelligence de l'oreille.

L'écoute n'est qu'exceptionnellement sollicitée pour penser et définir la ville. Depuis plus de vingt ans, quelques équipes dont la nôtre, se sont préoccupé de mettre au point de nouvelles approches d'analyse et de traitement de l'environnement sonore. Peu connues des aménageurs et des élus, car tenues à l'écart ou ignorées par les tenants de la lutte contre le bruit, les conditions de leur application sont actuellement favorables en raison des exigences écologiques.
Nos propositions
la mise en oeuvre de politiques d'écologie sonore en milieu urbain
la création de chartes de qualité de l'environnement sonore
l'inventaire et la valorisation du patrimoine sonore
des travaux de réaménagement de l'environnement sonore
la création de banques documentaires d'échantillons sonores urbains des travaux de sensibilisation et pédagogie



Haut de page
Sommaire




De l'environnement sonore rural
Notre préoccupation majeure
La valorisation de la notion de culture sonore, en pensant la modernité sonore du paysage.
Nous prenons appui sur des témoignages historiques qui mettent en évidence des relations qualitatives envers l'environnement paysager ou des actes d'écoute au service d'aménagements.
Nos propositions
La connaissance et l'analyse de la sensibilité acoustique des territoires :
l'expertise des contextes sonores soumis à transformation
l'étude de reconversion d'environnements sonores
l'études et la valorisation des patrimoines sonores locaux (qualité acoustique des lieux bâtis, art campanaire, qualité acoustique et sonore des sites naturels, conservation des milieux sonores
la création de banques documentaires d'échantillons sonores des territoires



En exemple, Lyon
Expertise sonore du Vieux Lyon
Nous avons pris l'habitude de vivre dans un environnement sonore à la fois riche, complexe et saturé, au point qu'il ne nous vient même plus à l'esprit l'idée de le décrire, et encore moins de l'analyser comme étant la résultante d'une série de transformations et d'adaptations qui plongent leurs racines dans l'histoire.
Qui se soucie aujourd'hui d'une compréhension historique et culturelle du fait sonore liée à l'aménagement ? A cette interrogation, force est de constater qu'il y a très peu d'équipes en France capables d'aborder la question en ces termes.

L'étude* commanditée par l'Agence des Villes de Lyon, et la Mission Ecologie du Grand Lyon en 2000 sur le secteur du vieux Lyon, a eu pour objectif :

de révéler les critères identitaires de ce secteur qui serviront à terme à définir les données de l'aménagement urbain en matière d'environnement sonore,

d'apporter une contribution déterminante à l'élaboration d'une charte qualité de l'environnement sonore en milieu urbain.

Novatrice et ambitieuse dans son énoncé, elle constitue un cadre de référence pour regrouper, compléter et fédérer progressivement l'ensemble des actions qui définissent les données qualitatives de la constitution de l'espace sonore collectif.

Pour avoir communication de cette étude, s'adresser à l'adresse e-mail suivante : olaurent@grandlyon.org.

Haut de page
Sommaire