Actualité Contact Sommaire
Atelier de traitement culturel et esthétique
Début de page
Sommaire


de l'environnement sonore
Début de page
Sommaire




Début de page
Sommaire




A   B  C    
Début de page
Sommaire




                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          
Une équipe pluridisciplinaire
Nos orientations
Administrativement parlant
Nos moyens matériels
Une équipe pluridisciplinaire
dont les compétences articulent les domaines de l'aménagement du cadre de vie à ceux de la prise en compte de l'environnement sonore :

Ingénieur informaticien,
Dessinateur-concepteur technique,
Régisseur son, métrologie,
Musiciens électro-acousticiens,
Architecte/designer,
Designer,
Chercheuse Environnement Sonore,
Ingéniérie culturelle,
Juriste environnement,
Infographiste,
Direction.


Pour
sensibiliser à l'environnement sonore par une approche culturelle, esthétique et pédagogique
valoriser le patrimoine sonore par des activités d'inventaire des ressources et par leur mise en valeur touristique, culturelle, artistique
informer sur les règlementations, les expériences, les réalisations, les choix à effectuer en matière d'environnement sonore
conseiller sur les plans acoustique, culturel, écologique, pour aménager, équiper, élaborer des politiques
créer des environnements sonores qualitatifs, des aménagements adaptés à l'éveil de l'écoute, à la fonction de communication orale, aux esthétiques sonores contemporaines
rechercher les implications sociales, culturelles et économiques du fait sonore.

Au service

des collectivités,
des professionnels de l'aménagement du cadre de vie (urbanisme / environnement), du bâtiment, de la muséographie,
des mouvances artistiques,
des enseignants, des éducateurs, des pédagogues en général,
des associations et des particuliers.


Nos orientations
De 1980 à 1990
Les travaux ont pour horizon la recherche appliquée, afin d'être en situation opérationnelle le plus fréquemment possible. Le champ des activités porte notamment sur le domaine de l'aménagement et de l'analyse du fonctionnement de l'environnement sonore.

Des mobiliers de jeux sonores ont été créés pour répondre de façon élargie à la demande traditionnelle des enseignants du secteur de l'enfance, préoccupés par des pédagogies d'éveil et plus particulièrement par le développement des attitudes d'écoute. Ils permettent l'aménagement des cours de récréation, mais également des aires de jeu et de loisir. En les équipant, on démontre, qu'en se préoccupant de la qualité des événements sonores produits, on ne génère pas du bruit, mais on contribue à organiser un espace sonore beaucoup plus cohérent, car plus riche sensoriellement à vivre.
En six années le nombre de mobiliers ludiques inventés s'est traduit par la constitution d'un véritable catalogue, qui comprend actuellement une vingtaine de modèles.

Pour élargir l'audience et sensibiliser toutes les catégories de population à cette philosophie d'action, une première démarche méthodologique a été mise au point, qui valorise l'idée de culture sonore. Elle s'appuye

sur des témoignages historiques qui mettent en évidence des actes d'écoute au service d'aménagements,

des relations qualitatives envers l'environnement paysager.
Ainsi émerge par son intermédiaire, un patrimoine sonore, qui comprend essentiellement :
la qualité acoustique des espaces bâtis, des domaines campanaires, des milieux urbains, des sites naturels et
la conservation des contextes sonores.

De 1990 à 1993
A titre d'exemple, cette démarche a été appliquée auprès du territoire du Parc naturel régional du Haut-Jura. Les résultats ont donné lieu à une série de travaux d'aménagement dans trois des cinq secteurs patrimoniaux concernés. Destinées particulièrement au tourisme, ces installations induisent une forme d'appropriation paysagère, en rapport avec les données sonores.

C'est également au cours de ces deux années, que les mobiliers urbains ont vu le jour.
Ces « sculptures sonores », par leurs caractéristiques, enrichissent ou qualifient un point de l'espace d'un événement sonore structurant. Cette fois, il ne s'agit plus d'intervenir au sein de sites délimités par un usage ludique, mais de construire des gestes d'aménagement qui peuvent apparaître comme une réponse plausible, devant une situation précise où l'environnement sonore est en cause.


À partir de 1994
Ont aussi été développées et perfectionnées nos capacités d'analyse pour des milieux aux prises avec des situations phoniques de plus en plus complexes, notamment en milieu urbain ; l'objectif est de parvenir à établir des chartes de qualité de l'environnement sonore.

Outre les orientations énoncées, l'ACIRENE met en oeuvre avec l'Ecomusée de la Communauté urbaine Le Creusot / Montceau-Les-Mines, la préfiguration d'un observatoire d'échantillons sonores des paysages.
C'est par l'intermédiaire d'un programme de recherche intitulé PERSEPHONE, que cette action a été entreprise. Son objectif essentiel concerne la mise au point d'une méthodologie, afin de collecter des échantillons sonores représentatifs du fonctionnement de l'espace sonore, de manière à constituer des collections raisonnées et référencées.


Administrativement parlant
  Date de création :   1983
Directrice :   Cecile Regnault
Adresse :   48, quai Pierre Scize 69009 LYON
Tél :   06 87 35 86 25
E-m :   contactus@acirene.com
N° SIRET :   332 920 842 00017
N° URSSAF :   710 101 889 1111
Code APE :   913 E
N° TVA :   FR 01 330292 08 42
Agrément formation :   267 100 59271


Nos moyens matériels

Bureau d'étude conception, graphisme, maquette

2 studios électro-acoustiques

Postes informatiques

Secrétariat, comptabilité
A Vue générale
premier plan : studio d'enregistrement digital/analogique
arrière plan : cabine d'enregistrement et de traitement

B Vue intérieure
de la cabine d'enregistrement
machines digitales

C

Vue intérieure
de la cabine d'enregistrement :
machines analogiques